Activité 3

Dans le système de Moudaraba, l’investisseur fournit tous les capitaux requis pour financer le projet d’un ou plusieurs entrepreneurs privés.

L’entrepreneur fournit les capacités de gestion pour le projet concerné, sur la base d’un partage préétabli des profits sans que l’investisseur intervienne dans la gestion. Les pertes sont subies entièrement et uniquement par l’investisseur, l’entrepreneur ne perdant que valeur de son travail et recevant des profits moindres.

Autre formule identique à celle des sociétés d’investissements, un gestionnaire peut être chargé du placement de fonds mis en commun. La responsabilité de ce fondé de pouvoir est relativement limitée, mais il est suffisamment intéressé aux résultats. Des fonds sont investis dans les activités définies en termes généraux. Les modalités de partage des bénéfices et des risques sont adaptées à chaque investissement.

Laisser un commentaire